Cracovie et ses environs

Cracovie et ses environs

zamek królewski na wawelu, w otoczeniu rabat, spacerujący ludzie

Cracovie est une ville unique : plus de mille ans d'histoire, la capitale du pays, la nécropole des rois polonais et le centre culturel, éducatif, scientifique et économique de la région. C’est un lieu qui occupe année après année une haute position dans le classement des villes d’Europe les plus belles et les plus visitées. Rien d’étonnant à cela ! La richesse de son histoire est visible presque à chaque pas, et son esprit artistique plane sur les rues de la Vieille Ville. Ces mêmes rues ont été parcourues au fil des siècles par d’éminents aristocrates, religieux, hommes de lettres et artistes.
La capitale de la région de Małopolska est communément associée à l'église Ste-Marie, à la Halle aux Draps, au château royal du Wawel, à la légende du dragon du Wawel et aux obwarzanki. Il y a cependant de nombreuses autres attractions pour les visiteurs : une nature riche, de magnifiques monuments, y compris de nombreux édifices religieux, des musées modernes, des spécialités régionales, des festivals européens et des centaines d'institutions culturelles, de cafés et de restaurants. Et comme si ce n’était pas suffisant, les environs de Cracovie ont aussi beaucoup à offrir aux visiteurs, pour ne citer que les couvents, églises en bois, musées, vignobles, zones vertes et événements culturels. En fonction des besoins et des goûts, les environs de Cracovie peuvent être visités à pied, en vélo ou en voiture. Le temps passé à Cracovie et dans les localités environnantes sera à coup sûr inoubliable ! 

Histoire lointaine et art contemporain

La ville de Cracovie compte plusieurs dizaines de musées extrêmement intéressants. Commençons la visite des musées de Cracovie par le château royal du Wawel, où se trouvent des collections d'art publiques. Les visiteurs peuvent y admirer en particulier les chambres royales et des expositions intitulées Le Wawel disparu, le Trésor de la Couronne, L’Art de l’Orient et les peintures italiennes primitives de la collection des Lanckoroński.

Le Musée national de Cracovie possède l'une des plus importantes collections non seulement de Pologne, mais aussi d’Europe. On peut admirer dans ses nombreuses succursales des milliers d'œuvres d'art et d'expositions. Commençons cependant par l’imposant Bâtiment principal de l’avenue du 3-Mai, où se trouve entre autres La jeune fille aux chrysanthèmes d'Olga Boznańska. La structure du Musée national comprend les succursales suivantes : le Palais de l'évêque Erasme Ciołek (où est exposée la Vierge de Krużlowa d'auteur inconnu), la Galerie d'art polonais du XIXe siècle à la Halle aux Draps (dont les quatre salles rassemblent des œuvres, entre autres, de Jan Matejko, Józef Chełmoński, Artur Grottger ou Henryk Siemiradzki), la Maison de Jan Matejko , la maison de Józef Mehoffer (ce musée est complété par un pittoresque jardin dessiné par l'artiste), la maison Szołayski Feliks Jasieński, le musée des Princes Czartoryski (c’est dans ce musée que se trouve l'un des plus précieux tableaux des collections polonaises, la Dame à l'hermine de Léonard de Vinci), la bibliothèque Czartoryski, le musée Emeryk Hutten Czapski et le Centre culturel européen Europeum. 

On peut découvrir l'histoire de la citadelle de Cracovie en visitant le musée de Cracovie. Son siège principal est situé sur la Grand-Place du Marché. L'un des principaux objectifs de l'institution est de cultiver les traditions locales (d'où, entre autres, le concours des Crèches cracoviennes organisé depuis 1946). Les nombreuses filiales et succursales du musée de Cracovie comprennent : la Barbacane et les murailles, la Tour de l'Hôtel de ville, la Vieille Synagogue (avec l'exposition permanente « Histoire et culture des juifs de Cracovie »), l’Usine de Schindler (c'est ici que l'entrepreneur allemand Oskar Schindler employait des Juifs, les inscrivant sur la fameuse liste de Schindler et leur évitant ainsi de l'extermination), la Pharmacie Pod Orłem (de l’Aigle), la Rue Pomorska, l’immeuble des Hipolit (dont l’exposition permanente « La maison bourgeoise » vous fera remonter le temps), l’Histoire de Nowa Huta, le Célestat, l’Immeuble Zwierzyniecki, la Maison de la Croix, le musée de Podgórze (avec l'exposition « La ville au pied du tertre de Krakus »), le Thesaurus Cracoviensis, la Rydlówka, le camp de concentration de Płaszów. Une autre filiale du Musée de Cracovie est particulièrement remarquable : les sous-sols de la Grand-Place du Marché, ouverts en 2010, peuvent s'enorgueillir entre autres de l’exposition permanente « Sur les traces des identités européennes de Cracovie », un spectacle multimédia qui, grâce aux technologies modernes, permet de revenir à l'époque médiévale. 

Mais ce n’est pas tout ! Les amateurs de communion avec l'art et l'histoire peuvent visiter des lieux comme le musée de la République populaire de Pologne, le musée archéologique (fondé en 1850, ce qui en fait la plus ancienne institution de ce type en Pologne), le musée juif de Galicie (créé dans une ancienne fabrique de meubles juive), le musée ethnographique et le musée de l’Armia Krajowa général Emil Fieldorf « Nil » (le seul lieu de ce type en Pologne).

Il faut également mentionner les musées de l'Université Jagellonne : le musée du Collegium Maius (où l’on peut admirer des objets liés à l'histoire de l'université, y compris des instruments d’astronomie utilisés par Nicolas Copernic) et le musée de la pharmacie (dont les expositions occupent cinq étages, y compris les caves et le grenier, et dont l'une des salles est consacrée à Ignacy Łukasiewicz, inventeur de la lampe à pétrole et pionnier de l'industrie pétrolière en Europe). 

Parmi les musées intéressants de Cracovie se trouvent également le musée-atelier du Vitrail, le Grenier du théâtre (exposition ouverte en 2016 pour ceux qui veulent découvrir les coulisses des spectacles), le musée du Génie municipal (situé dans les salles classées du plus ancien dépôt de tramway de Cracovie), le musée d'Art et de technologie japonais « Manggha » (fait intéressant, la création de ce lieu est largement due au réalisateur Andrzej Wajda, fasciné par les œuvres des artistes japonais), le centre du Verre et de la Céramique au 3  de la rue Lipowa, le Jardin des expériences (parc scientifique sensoriel pour les enfants et les jeunes), le musée des Assurances (unique au monde), le musée de l'Ambre, la Cricoteca (expositions et discussions sont organisées dans l'ancien bâtiment de la centrale électrique) et le musée du Pinball.

Deux musées très populaires à Cracovie méritent une mention particulière. Le premier d'entre eux est le musée de l'Aviation polonaise, où l’on peut visiter sur le terrain de l'ancien aéroport de nombreuses expositions liées à l'histoire de l'aviation, incluant plus de 200 avions ! Le deuxième lieu très important sur la carte des musées de Cracovie est le MOCAK - le musée d'Art contemporain. Ouvert en 2010, ce musée est situé dans l'ancienne usine de Schindler. Sa mission est de faire connaître l'art contemporain tout en réalisant des projets pédagogiques. Ses collections permanentes comprennent des œuvres d'artistes du monde entier. C'est l'un des musées les plus visités par les touristes à Cracovie. 

À la recherche de musées intéressants, on peut également sortir de la ville. Nos suggestions incluent le musée de l'abbaye St-Adalbert de Staniątki, le musée de Tyniec, le musée régional du pays de Miechów, la galerie BWA U Jaksy de Miechów et à Niepołomice les musées Niepołomickie, de la Phonographie (le seul musée de ce type en Pologne) ainsi que l’Office forestier.

Marcher, faire du vélo ou peut-être ... du wakeboard ?

Cracovie et ses environs ont beaucoup à offrir à ceux qui aiment les loisirs actifs. Les amoureux du vélo, des folies aquatiques ou de l'escalade y trouveront tous leur bonheur. Commençons cependant par les balades, car on peut découvrir à pied (ou avec un peu d'aide des transports en commun) de véritables trésors. Alors en route !

L'une des façons les plus intéressantes d'explorer Cracovie à pied est de suivre l’Itinéraire de la Jeune Pologne de Małopolska, dont la partie cracovienne comprend 13 lieux et édifices liés à l'histoire de la Jeune Pologne. On part du Théâtre Juliusz Słowacki situé au centre même de la ville pour visiter entre autres l’Académie des Beaux-Arts, l’église Notre-Dame, la Maison de Józef Mehoffer et l’Immeuble des Szołayski. La partie cracovienne de l’itinéraire est couronnée par le musée de la Rydlówka, situé dans une maison construite à la fin du XIXe siècle par Włodzimierz Tetmajer. Une autre forme intéressante de promenade dans la ville peut être l’itinéraire cracovien du Street Art, qui comprend 19 lieux aux peintures murales impressionnantes, avec dans la rue Józefa les visages de personnes liées au quartier de Kazimierz ou le fameux « Indien » de la rue St-Laurent.

Cracovie est un endroit idéal pour les amateurs de tourisme religieux. Et cela tout d'abord en raison l’itinéraire menant à travers les lieux liés au pape Jean-Paul II, qui sont innombrables dans cette ville, pour ne citer que l'église de l'Arche du Seigneur, les Błonia et la pierre papale qui s'y trouve, ou la célèbre fenêtre papale de la rue Franciszkańska. Dans cette partie de l'Europe, Cracovie est un endroit unique  pour son nombre de tombes de saints ou de bienheureux, que l’on peut découvrir en suivant l’Itinéraire des saints de Cracovie. Celui-ci passe par 19 églises, de la basilique-archicathédrale du Wawel au sanctuaire de la Miséricorde divine de Łagiewniki. Il faut également mentionner l’Itinéraire régional de l’Ordre du St-Sépulcre, dont deux arrêts sont situés à Cracovie : l'ancienne église  Ste-Hedwige dans le quartier cracovien de Stradom, et l'église  Ste-Barbe située à proximité de la basilique Notre-Dame sur la place Mariacki. Les chevaliers de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem sont arrivés à Cracovie depuis la ville voisine de Miechów. 

Pour ceux qui préfèrent les loisirs actifs dans un bel environnement naturel, nous recommandons une promenade sur les célèbres Błonia de Cracovie  (l'une des plus grandes prairies de centre-ville d'Europe), combinée à une visite de la forêt voisine de Wolski, où se trouvent un zoo et la réserve naturelle paysagère des Panieńskie Skały (vers laquelle mène le sentier jaune). Une visite du centre-ville est une excellente occasion de promenade dans les sentiers du jardin botanique de l'Université Jagellonne (le plus ancien jardin botanique de Pologne). Près de Cracovie se trouve aussi le sentier de Puszczańskie Uroczyska, qui mène de Niepołomice à Stanisławice. Au cours d’une marche de 18 km, on traverse entre autres la Route Royale, empruntée jadis par les monarques polonais pour aller chasser dans la forêt.

Les amateurs de vélo ne seront pas déçus non plus. Dans le cadre du projet Velo Małopolska, des itinéraires ont été tracés à proximité de la ville, en particulier Velo Natura ou la piste cyclable de la Vistule. Les cyclistes se voient proposer différents circuits thématiques, par exemple À travers champs, prairies et réserve forestière, A l'ombre de la forêt de Niepołomice ou Sur les traces de Kościuszko. L’Itinéraire de la Forteresse de Cracovie, de nature historique, culturelle et touristique, est extrêmement intéressant. Il inclut 100 sites militaires, dont 38 forts. Sa section nord est longue de 61 km, et sa section sud de 41 km. Nous recommandons également l’Itinéraire du front oriental de la Première Guerre mondiale (balisé de Cracovie à Książ Wielki) et l'itinéraire Vers le champ de bataille de Racławice jusqu'à Racławice, à 35 km des frontières de Cracovie.

Ou peut-être une sortie baignade ? En été, les Cracoviens passent leur temps libre entre autres à Bagry, à Przylasko Rusiecki, à Kryspinów et au bord du lac Nowohucki. Les amateurs de plaisirs aquatiques, y compris le rafting, seront certainement intéressés par le trajet en canoë Kolna, tandis que les amateurs de wakeboard peuvent visiter les sites déjà évoqués de Przylasek Rusiecki et Bagry. Si le temps le permet, il vaut la peine de faire une croisière en bateau ou en gondole sur la Vistule (des croisières romantiques sous les étoiles sont également organisées). Les familles avec enfants sont invitées à profiter du Parc aquatique, où les attendent 8 toboggans d'une longueur totale de 800 mètres, tandis que ceux qui veulent allier détente et régénération biologique peuvent se rendre au spa de Swoszowice, où l’on peut profiter des bienfaits des eaux thermales soufrées.

Mais ce n’est pas tout ! Pour ceux qui aiment les vacances actives, Cracovie et ses environs peuvent proposer entre autres les pistes de la station de ski de Slawicki Raj (située à environ 35 km de de Cracovie, à Połajowice), l’école d'équitation de Michałowice ou de nombreux lieux d'escalade, par exemple Zakrzówek, Krzemionki, la carrière Liban. Pour résumer, il est difficile de s'ennuyer dans cette ville !

Cracovie, capitale culturelle de la Pologne

Il ne fait aucun doute que Cracovie est un centre important de la vie culturelle et touristique à l'échelle européenne, et cela est confirmé par le titre de Capitale européenne de la culture décerné en l’an 2000 et celui de Ville de littérature de l'UNESCO, qui inclut Cracovie dans le programme du Réseau des villes créatives de l'UNESCO.  Le nombre de cinémas, de théâtres ou d’événements culturels peut y donner le vertige ! Rien d’étonnant à cela. Il suffit de savoir que des écrivains comme Wisława Szymborska, Stanisław Wyspiański ou Stanisław Lem ont parcouru jadis les rues de la Vieille Ville. C'est à Cracovie que le premier cabaret littéraire polonais, le Zielony Balonik (le « Ballon vert »), a été ouvert dans la confiserie d’Apolinary Michalik, où se rencontraient des artistes, des politiciens et des aristocrates de la région de Małopolska (la populaire Jama Michalika est d’ailleurs toujours à ce jour un café-restaurant). Parmi les autres lieux de rencontre importants pour les artistes et les activistes de Cracovie se trouvent la cave Piwnica pod Baranami et le club Pod Jaszczurami. C'est aussi un endroit où les belles traditions sont soigneusement cultivées, comme la procession du Lajkonik, les couronnes des Wianki, les coutumes de Pâques - l’Emmaüs et la Rękawka, ou les marchés de Noël. La tradition des crèches cracoviennes, inscrite au patrimoine immatériel de l'UNESCO, est particulièrement remarquable.

Cracovie est aussi une ville de festivals ! Les énumérer tous serait un véritable défi, mais il faut en mentionner une dizaine qui sont connus non seulement dans tout le pays, mais aussi à l'étranger. Ce sont d’abord des festivals de musique : Misteria Paschalia (festival européen de musique Renaissance et baroque), Sacrum Profanum (l'un des festivals de musique contemporaine les plus intéressants en Europe), Live Festival (chaque année le Musée des aviateurs polonais accueille des stars de la musique de classe mondiale), EtnoKraków / Rozstaje (festival de musique traditionnelle, ethno folk) et le festival de musique électronique Unsound. De célèbres festivals de cinéma ont également lieu à Cracovie : Le Festival de musique de film, le Festival du film de Cracovie et le festival du cinéma indépendant Off Camera. Parmi les autres événements culturels importants, on peut mentionner le Mois de la photographie, la Grande Parade des dragons (un spectacle en plein air au cours duquel d'immenses dragons gonflés d’air flottent sur la Vistule), le Festival de la culture juive (qui inclut environ 200 événements promouvant la culture juive) et le Festival Conrad (festival littéraire combiné avec une Foire du livre).

Les événements les plus intéressants se déroulant près de Cracovie comprennent la reconstitution de la bataille de Racławice, la Marche sur les traces de la division de la Kadrówka, les Journées de Jérusalem de Miechów (organisées tous les 2 ans) et les Journées du Chou de Charsznica.

Cracovie possède également de riches traditions culinaires et des produits régionaux. Les produits locaux célèbres incluent entre autres le chou charsznicka, la saucisse sèche de Cracovie, la poule pattes-vertes et les produits de charcuterie de Proszowice, le pain prądnicki, l'ail galicien et les conserves des Bénédictins de Tyniec. Il ne faut bien sûr pas oublier l'un des symboles de la ville - l’obwarzanek de Cracovie (pour ceux qui veulent en savoir plus sur son histoire, nous recommandons une visite au musée de l’Obwarzanek).

A la recherche de sensations gustatives, nous recommandons de visiter l'un des locaux de la Route des Gourmets de Małopolska. À Cracovie et dans ses environs, elle inclut des auberges et des restaurants comme Wesele, Miód i Malina, Ogniem i Mieczem, W Starej Kuchni, Morskie Oko, Pod Aniołami (tous ces restaurants étant situés à Cracovie) et Antolka à Książ Wielki.
Cependant, l'homme ne vit pas uniquement de pain. C’est pour les amateurs de vin qu’a été préparée la Route des vins de Małopolska, qui comprend entre autres les vignobles suivants : « Kresy » (Rzeplin k. Skała), « Srebrna Góra » (Cracovie), « Dosłońce » (Racławice), « Nad Dobrą Woda » (Garlica Murowana) et « Słońce i Wiatr » (Świńczów). À votre santé !

Multimédia