L’Orawa et les Beskides de Żywiec (Beskid Żywiecki)

L’Orawa et les Beskides de Żywiec (Beskid Żywiecki)

widok ze szczytu góry, gołoborza na pierwszym planie, wokół zielone wzniesienia

Un coin charmant qui a une âme

L’Orawa et les Beskides de Żywiec sont certainement l'une des destinations touristiques les plus intéressantes, bien que relativement peu connues. Elles enchantent non seulement par la multitude de leurs monuments, mais aussi par des paysages à couper le souffle, une flore et une faune uniques et de nombreux pâturages où l’on garde encore les moutons de façon traditionnelle. Les touristes sont attirés ici par la culture unique des montagnards de la région, qui se manifeste dans les costumes, les coutumes et l’architecture traditionnelle. En hiver, la région est un lieu idéal pour les personnes qui aiment s’amuser les pentes enneigées. Des sentiers panoramiques sont également accessibles et peuvent être parcourus en raquettes et en ski de fond. Les amateurs de balades à vélo et de loisirs actifs se sentiront comme des poissons dans l'eau dans les Beskides de Żywiec ! Ceux qui apprécient la paix et la tranquillité et qui rêvent d'un répit loin de l'agitation trouveront ici des lieux au climat particulier, où ils auront l'occasion de déguster des fromages et du beurre faits maison et de boire du vrai lait. 

Tout véritable amoureux de la montagne doit faire une randonnée dans le parc national de Babia Góra, conquérir le sommet de Babia Góra, la « Reine des Beskides », se promener dans le massif de la Polica ou de Jałowieckie. Ici, s’ennuyer est impossible, nous vous garantissons que chacun trouvera son bonheur !

L'étonnante splendeur de la nature des Beskides

Les Beskides de  Żywiec comportent de nombreuses surprises pour les amoureux de la nature, qui y trouveront des plantes  et des espèces rares d'animaux sauvages. Le parc national Babiogórski est un incontournable. Le caractère unique de ce lieu est prouvé par le fait que le parc est entièrement couvert par le programme Natura 2000. Il figure également sur la liste des réserves de biosphère de l'UNESCO. C’est un endroit qui regorge de belles forêts denses de hêtres, d'épicéas et de sapins dans les zones basses, tandis que dans les zones hautes s’étendent de fantastiques forêts d'épicéas. 

Le symbole du Parc est l’okrzyn jeleni (Laserpitium archangelica), une plante à fleur blanche, caractéristique et endémique dans cette région. Le groupe le plus impressionnant d’okrzyn jeleni est situé sous le sommet de Sokolica et dans la vallée de Markowy Potok. 

La zone est dominée par le mont Babia Góra, également appelé Diablak, qui atteint 1725 m d'altitude. C'est le plus haut sommet des Beskides de Żywiec et de l'ensemble des Beskides occidentales. Ses forêts abritent de nombreuses sortes de mammifères, de reptiles, d'oiseaux, d'amphibiens et même de poissons. Dans le parc national Babiogórski et ses environs, on peut rencontrer des loups, des lynx, des cerfs, des ours, de beaux tétras et des hiboux. 

Il existe dans le bassin de l’Orawa des tourbières hautes uniques à l'échelle européenne appelées puścizny, qui sont un refuge pour les oiseaux.

En planifiant un voyage dans la région, il vaut la peine d’y inclure Sidzina-Bystra et ses impressionnants monuments naturels : les chênes Adam, Ewa, Abraham et Sirius, qui, selon la légende, furent donnés par le roi Jean Casimir Vasa lui-même. 

Les traces du passé

Zawoja n'est pas seulement un carrefour de sentiers de randonnée, mais aussi un endroit fantastique pour se reposer. Dans le plus long village polonais, l'église paroissiale St-Clément mérite une attention particulière. L’histoire de cet édifice en bois remonte à la moitié du XVIIIe siècle. Non loin de l'église se trouve la gare de Babiogórski, qui était au début du XXe siècle une station touristique de la Société des Tatras. Il faut aussi absolument visiter le hameau de Chatoża, où se trouvent les Trois Caves classées qui servaient autrefois d'entrepôts de stockage des aliments. Le clocher de style « Lorette » est également une importante attraction touristique. Selon les légendes des montagnards, le son de sa cloche protégeait les habitants de Zawoja de la foudre et prévenait les incendies. 

À Zawoja, il faut aussi se rendre sur le pâturage à moutons de Hala Barankowa, situé sur le  Szlak Wołoski (Sentier valaque). D'avril à septembre, on peut y rencontrer un fermier montagnard qui non seulement propose du vrai fromage oscypek, mais parle volontiers des traditions pastorales valaques, parfaitement préservées dans cette région.

Il vaut la peine d’inclure dans votre plan de voyage la visite d'autres localités, où se cachent de véritables perles de l’Itinéraire de l’architecture en bois, par ex. l’église St-Pierre-et-St-Paul de Lachowice, construite en 1789, ou l’église St-Jean-Baptiste d’Orawka, construite en 1651. On peut voir dans l’église St-Nicolas de Sidzina une image miraculeuse de la Vierge, et sous le sommet de l’Okrąglica (1239 m n.p.m.) la jolie chapelle de la Vierge Protectrice des touristes. Un endroit idéal pour se reposer après une randonnée est le parc du manoir du XIXe siècle situé au cœur de Bystra, sur le charmant torrent de la Bystrzanka.

Souvenirs côté musées - que voir ?

L'architecture typique de l'Orawa et des Beskides de Żywiec attire des touristes de toute la Pologne, et pas seulement ! Vous pouvez l'admirer dans les musées en plein air de Zubrzyca Górna, Zawoja Markowa et Sidzina, mais aussi en vous promenant dans les villages environnants - de nombreuses familles vivent encore dans de belles chaumières anciennes. 

Le Musée - Parc ethnographique de l'Orawa de Zubrzycy Górnej mérite une attention particulière. Les origines de cette institution remontent aux années 1930, lorsque les descendants de la famille Moniak d’Orawa firent don d’une partie de leur patrimoine au Trésor public. C’est grâce à cela qu’on peut aujourd'hui admirer l’aristocratique manoir des Moniak et les chaumières typiques de l'Orava avec leurs surélévations. De superbes expositions sont aussi visibles au Musée de la culture populaire de Sidzina, où sont régulièrement organisés des ateliers d’artisanat traditionnel. Ce musée en plein air abrite des expositions retraçant la vie quotidienne du XVIIIe au XXe siècle. 

Nous vous recommandons fortement de profiter du large choix de musées en plein air, car ce sont des lieux magiques - grâce à eux, il est plus facile de comprendre le passé, et des mises en scène, des ateliers et des présentations rendent ces lieux pleins de vie ! On peut y entendre de la musique et des chants traditionnels, y voir travailler artisans et paysans et l’ensemble est réuni par des spécialités régionales auxquelles on peut goûter. 

Des chevaux à bascule, des oiseaux colorés au bout d’un bâton (appelés klepoki) ou un sabot décoré d’animaux mobiles - ces jouets en bois et bien d'autres se trouvent au Centres de jouets en bois des Beskides de Stryszawa, où chacun peut retrouver son âme d’enfant !  

Loisirs actifs dans les montagnes - laissez-vous inspirer !

La principale station de ski de la région est celle de Zawoja, mais la plus populaire est la station de Mosorny Groń. C'est là que les amateurs de sports d'hiver débutants peuvent améliorer leurs compétences dans une école de ski, et les vétérans du ski et du snowboard s’amuser jusqu'à tard le soir sur les pistes enneigées. Il faut ajouter que la station dispose d'une licence FIS permettant l’organisation de compétitions de ski nationales et internationales, et qu'elle encourage à organiser ses propres événements sportifs. 
Le Mosorny Groń est ouvert en toutes saisons. Nous recommandons particulièrement la période de l’été indien ou « automne doré », quand le trafic touristique est moindre et que la vue sur les montagnes aux couleurs changeantes est à couper le souffle. Admirer ces fantastiques paysages donnera certainement plus envie de profiter de la piste « Baca » ou de l’ensemble de pistes « Wojtek ». 

En hiver, nous vous recommandons les randonnées en raquettes ou à ski. Les Beskides de Żywiec offrent des conditions fantastiques pour ce type d'activité : de beaux paysages, des zones préservées, loin des pistes de ski bondées et du bruit de la ville. 

Les amateurs de sports extrêmes peuvent profiter de l'offre de VTT descente du Mosorny Groń. Les Beskides de Żywiec sont un endroit idéal pour courir - surtout au printemps et en automne, lorsque les sentiers sont moins fréquentés par les touristes, ce qui crée des conditions favorables à ce sport. Il convient de mentionner qu'un événement régulier pour les coureurs alpins est organisé près de Babia Góra - le « Festival des courses alpines ».

Les charmes des divers sentiers de randonnée 

Les Beskides de Żywiec et d’Orawa sont d'excellentes zones pour la randonnée - à pied, à ski et à vélo. Malgré sa popularité croissante, en certains lieux la région semble vierge de toute intervention humaine. Les vues y sont magnifiques, la flore et la faune uniques et surprenantes. Tout cela en fait un endroit idéal pour se détendre. 

Sans aucun doute, les meilleurs points de départ de la région sont Zawoja et Zubrzyca Górna. C’est de là que partent les itinéraires vers Babia Góra (1725 m d'altitude), les massifs de Polica et de Jałowieckie. Il faut parcourir un fragment de l’itinéraire principal des Beskides : Mędralowa - refuge PTTK des Markowe Szczawiny - Babia Góra - col de Krowiarki - Polica - Bystra Podhalańska. 
Les informations à jour et la liste des itinéraires (éducatifs, équestres, de ski, de ski de fond, cyclistes, historiques) sont disponibles sur le site des itinéraires touristiques de Malopolska : https://malopolska.szlaki.pttk.pl/

Culture et traditions dans un cadre contemporain

Les habitants du piémont de Babia Góra et de l’Orawa cultivent volontiers les traditions locales à l'occasion des réunions de famille et des fêtes religieuses et nationales.

À l’époque de Noël, il faut aller écouter les « Chants de Noël » au centre culturel de Jabłonka ou se rendre au parc ethnographique de l’Orawa de Zubrzyca. Si on aime les crèches, on ne peut pas manquer l’exposition des crèches de marionnettes traditionnelles. Dans ces crèches mettant en scène la Nativité du Christ figurent non seulement Marie et Joseph, mais aussi un aristocrate, des montagnardes, des tréfileurs juifs, un pauvre, des marchands et même la Strzyga (un vampire de la mythologie slave), la Mort et le Diable ! On peut assister à cette coutume rare en particulier à Lipnica Górna.

À Pâques, le plat le plus délicieux sur les tables de l’Orawa est la « krzonówka à l’orawienne », une soupe épaisse au raifort avec de gros morceaux de saucisse, de jambon et d'œufs, nutritive et savoureuse, qui est enregistrée comme produit régional.

Les amateurs de pastoralisme seront certainement intéressés par la transhumance traditionnelle, qui a aujourd'hui le caractère d'un spectacle folklorique. Au printemps, le jour de la St-Adalbert (le 23 avril), les bergers partent avec les troupeaux vers les pâturages de montagne, où les moutons paîtront jusqu'à la St-Michel (29 septembre), patron des bergers. Les festivités sont accompagnées de danses et de chants montagnards ainsi que de rituels magiques, parmi lesquels on peut citer le feu de joie allumé dans le domaine ou le « tintamarre » produit pour l’occasion. L'un des événements les plus importants et les plus colorés liés à la transhumance est l’Automne de Babia Góra, qui a lieu chaque année à Zawoja dans les derniers jours de septembre.

La Fête de la Myrtille a lieu le dernier dimanche de juillet à Zubrzyca Górna. Ce n'est pas seulement un plaisir pour le palais, mais aussi une occasion de découvrir les vieux métiers, les produits régionaux de l'Orawa polonaise et slovaque, ainsi que la danse et la musique de la région.
 

Multimédia