À la découverte des chapelles des mineurs de Bochnia

Kopalnia Soli Bochnia
L’itinéraire « À la découverte des chapelles des mineurs de Bochnia » est l’offre la plus récente pour visiter la mine de sel de Bochnia. Il permet de découvrir les chapelles de la mine et les renfoncements qui témoignent de leur ancienne existence. Une foi fervente accompagnait les mineurs dans leur travail au fond, et ils créèrent donc de nombreux lieux de culte en l'honneur de leurs saints protecteurs.

Selon les sources historiques, il y avait plus de trente chapelles souterraines dans la mine de Bochnia. Elles y jouaient un rôle très important, tant comme  lieux de culte que comme sources d'encouragement, garanties de sécurité, lieux de réparation des lampes et points de repère.

De nos jours, sept chapelles sont accessibles dans la mine de Bochnia. En suivant l’itinéraire « À la découverte des chapelles des mineurs de Bochnia », les visiteurs ont la possibilité d'en visiter six.

LA CHAPELLE DE LA RENCONTRE DE LA VIERGE est une chapelle contemporaine fondée en 2008 : sous la forme d'une sculpture de pierre, elle représente les images les plus importantes des apparitions mariales dans le monde. Elles ont été réunies en un seul endroit pour montrer la variété des images de la Vierge selon le lieu où l’apparition a eu lieu.

L’ANCIENNE CHAPELLE DES SAINTS ANGES GARDIENS - il n'en reste aujourd'hui que des traces, sous la forme d'un renfoncement et d'un bref couloir. La chapelle elle-même a été déplacée de plusieurs dizaines de mètres jusqu’à l’emplacement de l'actuelle chapelle Sainte-Kinga.

LA CHAPELLE SAINTE-KINGA - l'histoire de cette chapelle comme lieu de culte remonte à 1747. C’est cette année-là que fut fondée, à une profondeur de 201 m sous la surface, au niveau I August, la Nouvelle Chapelle des Anges Gardiens - patrons des porteurs. Au cours de son existence, la chapelle a été remaniée et agrandie à maintes reprises. Son agencement actuel est la conséquence des travaux de rénovation effectués dans les années 1980-1982. Sa partie la plus représentative est le chœur. L'élément principal de son ameublement est l'autel de Sainte Kinga, ainsi qu’un beau lustre en sel. Depuis juin 2016, la chapelle abrite des reliques de sa sainte patronne. Devant l'autel a été placée la table sacrificielle sur laquelle Jean-Paul II a célébré la messe de canonisation de sainte Kinga, le 16 juin 1999 à Stary Sącz.

LA CHAPELLE DE LA VIERGE DE BOCHNIA - elle est située à une profondeur d'environ 192 m dans la partie orientale, la plus élevée, de la chambre Crystian. Elle a été fondée et consacrée en 2009 à l'initiative des mineurs de Bochnia. Pour construire cette chapelle a été utilisé l'un des renfoncements existants dans la roche salée, qui n'a fait l'objet que de petits travaux miniers. Le responsable du sanctuaire de Bochnia a fait don à la nouvelle chapelle d’une copie de l’image miraculeuse, et les mineurs ont réalisé eux-mêmes un grand chapelet en perles de sel.

LA CHAPELLE PASSIONIS - c’est la plus ancienne chapelle préservée dans la mine de Bochnia. Située dans les Escaliers Régis dans la XVIe chambre Rozpora, elle date de 1709, et les polychromies recouvrant les murs et le plafond datent probablement d’avant 1763 (selon Teofil Wojciechowski) ou d’avant 1717 (selon Dariusz Śladecki). Les mineurs se réunissaient dans cette chapelle le Vendredi Saint pour un office spécial, « la passion ou plutôt un sermon Passione Christi ». À l'époque de l’ancienne Pologne, la Passion du Christ était le principal office célébré pour les piqueurs et les haveurs à l'intérieur de la mine. Aujourd'hui, les Escaliers Régis qui mènent à la chapelle sont bordés d’un Chemin de Croix.

LA CHAPELLE CRUCIFIX - C’est un vestige d’une ancienne excavation du XVIIIe siècle qui avait une fonction sacrale. La chapelle a été aménagée en creusant les éléments architecturaux dans la roche saline de chambre.  

Les visiteurs commenceront le voyage par une descente en ascenseur de mine puis un trajet en train souterrain. Le point culminant de leur passage dans la mine sera la visite de la plus grande des chambres salines de Bochnia - la chambre Ważyn.

 

Plus d'informations sur le site: kopalnia-bochnia.pl

Multimédia