Tarnów

tarnów birma
Les colons juifs sont apparus dans la région de Tarnów très tôt, dès leMoyen-Age. Les premières références sur leur présence ont été faites en 1445.En septembre 1939, la population juive constituait 45% des habitants de Tarnów.La ville était un centre religieux important avec quelques synagogues et des dizainesde lieux de prières, avec des écoles, imprimeries, associations culturelles etsociales et une riche vie sociale. Avec le déclenchement de la seconde guerremondiale, le 7 septembre 1939 les allemands sont entrés dans la ville etbientôt la longue histoire des Juifs de Tarnów allait être détruite. La plus ancienne partie du quartier habité jadispar les Juifs est délimitée par les rues Żydowska et Wekslarska. Les immeublesdu XVIIe et XVIIIe - qui ont subsisté - sont des habitations concentrées avec des étroitspassages entre les bâtiments, de petits vestibules et des cours minuscules. Ily a des étroites façades caractéristiques du quartier juif. Dans certainsimmeubles il y a toujours les volets en fer d’anciens magasins juifs. Lessouvenirs judaïques à Tarnow sont avant tout : la bimah – le reliquat dela synagogue, la mykvah (bain rituel) et le kirkout (cimetière).