La Patrimoine culturelle des Juifs de la Petite-Pologne (Małopolska)

Synagoga w Oświęcimiu, eksponaty wyłożone na stole z czerwonym suknem
Pendant plus de 700 ans, les Juifs vivaient en grand nombre sur les terres de la Petite-Pologne et ont contribué au paysage culturel unique de la région.
Pendantplus de 700 ans, les Juifs vivaient en grand nombre sur les terres de laPetite-Pologne et ont contribué au paysage culturel unique de la région. Lapremière école talmudique (yeshiwa)dans le Royaume Polonais fut ouverte à Cracovie commençant ainsi l’âge d’or dela culture juive en Pologne. De grand rabbins y vécurent, tel Rabbi MosheIssarlès dont l’une des synagogues porte le nom – et qui est encore aujourd’huiouverte - ou un kabbaliste brillant Nathan Nata Spira, enterré  dans l’ancien cimetière, ont fait de Cracovieun centre spirituel juif non seulement à l’échelle polonaise, mais européenne.La position centrale de la Petite-Pologne, où se croisaient les idées venues del’est et les influences du monde occidentale, a favorisé cette compilationunique dans son genre. D’une part, à Bobowa ou à Nowy Sącz (Sanz) grâce auxtzadiks de la dynastie d’Halberstam, le mouvement hassidique était en pleinessor. D’autre part, dans les villes plus importantes comme Cracovie et Tarnówsous l’influence du judaïsme reformé des temples monumentaux apparaissaient àcôté des synagogues orthodoxes. Sur le territoire de la Petite-Pologne,l’histoire a écrit aussi les plus tragiques pages de l’histoire juive -l’Holocauste. Le Musée Nationale d’Auschwitz-Birkenau est un témoignageterrifiant du crime qui a touché particulièrement les Juifs. N’oublions pascependant que sur le territoire de la Petite-Pologne, hormis les cimetièresjuifs classés monuments uniques à l’échelle polonaise et européenne, il y aaussi des synagogues toujours ouvertes – la vie des communes juives continue.

Multimédia