Facebook link

Cabane de berger de Krzysztof Gach, Turbacz - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Bacówka Krzysztofa Gacha na Turbaczu

Cabane de berger de Krzysztof Gach, Turbacz

Pokrojone kawałki sera na drewnianym naczyniu, położonym z kolei na beczce w Bacówce Stanisława Łasia w Nowym Targu.
Krzysztof Gach est un solitaire. C'est pourquoi il est le seul berger à faire paître des moutons à Długa Hala à Turbacz. - Il n'y a pas de concurrence. Aucun des bergers n'est venu ici, car les conditions sont difficiles. Mais j'ai réussi à vivre avec des moutons pendant plus de six ans - rit le berger, qui développait sa passion quand il était encore aide-berger (juhas).

Une information importante pour ceux qui ne connaissent pas le patois montagnard - juhas tout simplement seconde le berger, son patron qui gère la cabane de berger. Habituellement, la passion pour le pastoralisme se transmet de père en fils. Ici, cependant, c'est différent, car Krzysztof Gach est l'un des rares à ne pas avoir de racines de berger ; ni ses grand-père, ni père ne s'occupaient du pastoralisme culturel. - Mais j’étais le fermier, donc avec le temps j'ai pensé que ce serait peut-être une idée pour la vie. Malheureusement le pastoralisme exclue les amusements - ajoute Krzysztof Gach. Il ne se sent pas mal à Turbacz, les touristes lui rendent souvent visite. Il leur vend principalement du fromage de brebis. Son slogan est : « Un bon fromage fumé (oscypek) est un oscypek bien fait ». Tout le secret réside dans le lait de brebis parfait, en choisissant les bonnes proportions avec du lait de vache, qui est également ajouté, et dans la production de l'oscypek selon une recette ancienne. C'est un processus fastidieux et long, car seul le fumage du fromage de brebis dans la cabane prend plusieurs jours. C'est pourquoi dans les bonnes cabanes, il y a souvent des listes d’attente pour la vente de l’oscypek.


Aucun objet dans la catégorie sélectionnée